Des résolutions en sucre

Laisser un commentaire
Divers / Humeur / Moi / Santé

Je crois me souvenir vous avoir promis un billet par jour, il y a peu, non ?

Alors, certes, il y a les « doodle-dessins », mais ça ne compte pas vraiment. Et puis, même avec eux, je me suis banané. Je viens de me rendre compte que je m’étais mélangé les pinceaux dans les dates. Tout ça pour faire de la place à la critique de Zombie Kebab. Bref, c’est le bordel. Mais j’ai un semblant d’ombre de tranche de particule d’excuse…

Lire la suite

Zombie Kebab d’Olivier Saraja

Commentaire 1
Bouquin / Copains / Loisirs / Ouèbe

On va finir par me croire agent commercial d’Olivier. La coïncidence a fait que j’ai lu de lui trois ouvrages coup sur coup. D’abord, il a eu Sanctum Corpus, puis dans la foulée Zombie Kebab que je m’étais promis de lire, et enfin La 3D libre avec Blender 2.6. Je ne vous cache pas que ce dernier est le moins palpitant de la trilogie.

Zombie Kebab d’Olivier Saraja

Zombie Kebab d’Olivier Saraja Lire la suite

Un dépoussiérage du blog ?

Laisser un commentaire
Blog / Geekitude / Moi

Et pourquoi pas ?

J’essaie tant bien que mal de reprendre une activité d’écriture saine et régulière. Ma situation professionnelle actuelle, aussi pathétique et démoralisante qu’elle est devrait me permettre de renouer avec cette activité fort peu lucrative, socialement frustrante, mais qui fait si bien à la tête quand on arrive à boucler un bout de texte.
J’ai la nouvelle QuantPunk à reprendre à zéro, ce qui m’a paralysé pendant longtemps (ça, et le fait de croire que j’étais dans les choux en matière de délai), j’ai toute ma production Radius Expérience à corriger, lisser, peaufiner et polir. Et je ne vous cache pas que l’ampleur du boulot a tendance à me décourager.
Et puis il y a les Nouvelles à la Carte. La sixième est écrite, le premier jet existe. Mais les retours m’ont complètement découragé. Il faut dire qu’ils sont tombés au mauvais moment. Certes, il s’agit essentiellement de mauvaises excuses. Mais, en outre, le fait que de mon auguste lectorat personne ne me demande où en est le texte promis a tendance à me faire penser que :

Meme "No one cares"

Bref, il est temps que je me ressaisisse. Et comme la Nouvelle à la Carte s’étale trop pour me forcer à l’écriture, mon challenge de remise en forme devra passer par ce blog : un billet par jour quoi que j’ai à raconter. Mes pauvres, vous allez déguster…

D’où l’idée d’un dépoussiérage du blog qui pourrait, dans un avenir proche, changer d’allure et de nom (l’avantage de n’avoir pas installé la chose sur un nom de domaine dédié). La Coquille est un chouette nom, mais il n’évoque que le côté littéraire. Or, j’aimerais également faire passer ici mon amour de la geekerie. Le fait que je sois un vieux geek de la première heure, que je suis passé par des tas de systèmes, du 8-bits monochrome jusqu’aux machines surpuissantes actuelles, le fait que parfois «c’était mieux avant» et que j’ai de quoi vous expliquer pourquoi, le fait que je ne sais vraiment pas où va me conduire cette phrase trop longue et qui va se terminer ici et maintenant, sur un point, en dépit des règles élémentaires de grammaire.

Bref, on va redémarrer la machine à écrire, en mode vieux diesel ; plein de bruits, de fumée et de particules fines.

À vos marques, prêts ?…

Message à caractère informatif