Le Bureau de l’Insondable

Le Comité d’Entreprise

(photos non contractuelles)

Olivier Gechter

Biographie :

[Sources manquantes] - Frère jumeau de Vincent Corlaix, mais né avec 2 ans d'avance. Décide très tôt d'être le Joker, mais se rend vite compte que le rôle est déjà pris. De dépit, il se tourne vers Marvel qui ne veut pas de lui. Vexé, il part bouder dans la clandestinité. À partir de 2001, depuis son refuge, au fin fond des égouts parisiens, il raconte n'importe quoi à qui veut bien l'écouter ou le lire.

Occupation civile :

[Fichier incomplet] - Il semble travailler au sein d’une gigantesque entreprise. Impossible de savoir si le B.I.O l’a envoyé là comme agent double. D’après un rapport de voisinage, il occupe son temps libre à élever des enfants et du pain, écouter des groupes improbables et beaucoup écrire.

Au sein du B.I.O. :

Recruté en 2009, il est assigné aux Archives de l’Insondable. Il doit y collaborer avec son frère jumeau (cf. plus haut et ci-contre) dont il ignorait jusque là l’existence. À deux, et jusqu’aux récents recrutements, ils inondent le monde des vérités approximatives que recèlent les Archives.

Vincent Corlaix

Biographie :

[Sources incomplètes] - Frère jumeau de Olivier Gechter, mais né avec 2 ans de retard. Suite à une irradiation accidentelle au café, il se retrouve doté du super-pouvoir d’inventer des mondes imaginaires. Depuis, il ne cesse de photographier, retoucher, dessiner, animer, écrire et faire n’importe quoi.

Occupation civile :

[Fichier expurgé] - Occupations professionnelles fluctuantes et aléatoires, mais orbitant autour de la création et de l’image. D’après les fichiers de la Gendarmerie, il est très compliqué de démêler ses activités professionnelles, loisirs et obsessions paranoïaques.

Au sein du B.I.O. :

Recruté en 2009, il est assigné aux Archives de l’Insondable en tant que stagiaire porte-gobelet à titre provisoire et durée indéterminée. Il doit y collaborer avec son frère jumeau (cf. plus haut et ci-contre) dont il ignorait jusque là l’existence. À deux, et jusqu’aux récents recrutements, ils inondent le monde des vérités approximatives que recèlent les Archives.
(NDLR : Veuillez m’envoyer le stagiaire responsable des copier-coller)

Dimitri Régnier

Biographie :

[Sources confidentielles] - Cousin éloigné (voire perdu) de Gechter et Corlaix. Né à Nantes, exilé pendant plus de 10 ans dans les terres südistes, il rentre au pays triomphant, prêt à tout pour répandre la bonne parole, aussi bien à l’écrit qu’à l’oral. Cependant, il refuse de porter la toge de prophète, parce qu’à Nantes, ça caille un peu.

Occupation civile :

[Fichier introuvable] - Figurant depuis 20 ans au Fichier Biométrique du B.I.O. en tant qu’acteur, metteur en scène, communiquant, bavard et sympathique, il s’est tourné vers le son grâce auquel il régale autant ses propres oreilles que celles de son nouvel auditoire.

Au sein du B.I.O. :

Recruté en 2019, il est bombardé responsable plénipotentiaire du Bureau des Moyens de Diffusions du B.I.O. Techniquement, il devient alors le supérieur de Gechter et Corlaix, bien que ces derniers n’en sachent rien. Son travail consiste à aider les Archives à connaître une plus grande diffusion. Un peu comme un virus, mais en mieux.

François TJP

Biographie :

[Sources non vérifiées] - Neveu par alliance au 3e degré par la bande, François TJP réside quelque part en France. À priori. Tout indique que son patronyme, «TJP» soit un pseudonyme, ou peut-être un code secret. Potentiellement.

Occupation civile :

[Fichier corrompu] - Les informations concernant cet individu étant fragmentaires et hautement incomplètes, ce qui suit tient à 90% de la spéculation. François serait professionnellement lié au monde du travail. Ou pas. Quant à ses loisirs, il est très possible qu’il possède un ou plusieurs animaux domestiques. Ou pas. Enfin, il utilise un ordinateur quand il est chez lui. Probablement. La seule assertion sûre et certaine a été fournie par l’individu lui-même, qui se qualifie de «Mixeur amateur et créateur de science-fiction sonore depuis 2082.».

Au sein du B.I.O. :

Recruté en 2019, deux jours après Dimitri Régnier, il est assigné à la Cellule de Dégrisement Sonore du B.I.O. Il a en charge de faire des bruits avec sa bouche, de manipuler des instruments qui n’existent pas, et d’autres choses encore que nous ne comprenons pas vraiment.