84 – Pyrotechnie

En décembre 2007, monsieur Jean-Claude M. de Rueil Malmaison (92), grand amateur de décoration de Noël, avait décidé de mettre le paquet. Guirlandes lumineuses clignotantes, variateurs de motifs de clignotement, spots multicolores mobiles, père noël en plastique à éclairages interne, faux feux dans le jardin, le tout éclairé 24 heures sur 24, son pavillon Bouig était un vrai feu d’artifice.

Si les voisins trouvèrent dans cette débauche de lumière un sujet de récrimination, les extraterrestres en orbite, eux, pensèrent avoir été contactés par une forme de vie intelligente.

Lorsqu’ils se posèrent dans le jardin, le réveillon battait son plein et le champagne avait coulé à flot. Après un passage de scanner en direction de la maison d’où venait le signal, les visiteurs se rendirent à l’évidence qu’il n’existait en fait aucune forme de vie intelligente dans le secteur.

Ils repartirent déçus, en promettant de se saouler un bon coup pour oublier leur déconvenue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.