80 – Spam

L’inventeur du greffon universel qui avait tenté en 1986 de donner au monde son invention en taguant la formule partout, en vain puisque personne ne lit les tags (voir cet article), tenta de récidiver quelques années plus tard.

En 2009, il diffusa sa formule en signature de tous ses messages. Il effectua plusieurs centaines de mailings et utilisa même quelques serveurs de discussion en direct et de canaux IRC pour inonder la Toile de sa découverte.

Tous les systèmes recevant sa formule la confondirent avec la signature caractéristique d’un virus et soit refusèrent son message, soit ôtèrent du message la suite hexadécimale qui composait la formule proprement dite.

Abandonnant toute velléité d’aider l’humanité, le chercheur s’exila en Afrique pour épauler une mission humanitaire. Il périt des suites de brulures trop profondes après avoir été blessé par une grenade incendiaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.